Forum de discussion Narcotiques Anonymes

Les propos échangés sur ce forum sont l'expression d'individus. Ils ne représentent ni n'engagent, en aucun cas, Narcotiques Anonymes.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Tout contributeur s'engage à respecter la charte des utilisateurs du forum de discussion, le guide de bon usage du forum et la netiquette.

#1 09 09 2008 15:29:02

naturalmistic
Membre

Merci bravo et compagnie.

Merci bravo et compagnie.

Plein le cul de ces mondanités, de cette attention maximal sans convictions, du Narcotiquement correcte et compagnie.
Je ne suis pas là pour me fondre ni pour me conformer à une structure bien pensante remplit de belles phrases et d’anecdotes toutes faite, comme des bonbons Pezz sortis d’un de ces personnages en plastique.

Ok grâce au programme je ne consomme plus et j’en suis reconnaissant mais que cela ne m’empêche pas de taper du poing sur la table et de gueuler des partages sans retenus.
Par nature j’ai tendance à amplifier des événements anodins, de même j’amplifie le programme NA et toute nos pratiques m’infantilise quelque peu.
Guidé par la pensée du jour, guidé par les réunions, guidé par le service, guidé par le parrainage, guidé comme un enfant faisant ses premiers pas et congratulé à l’ecce par les membres :-"Bravooo ! , Merciii ! …..et compagnie".
Je ne suis pas un caméléon, qui une ultime fois, adaptera encore sa personnalité pour être accepter par une nouvelle tribut, celle du rétab.
Je ne retournerais pas ma veste parce que je ne me drogue plus, ma personnalité est d’avant la drogue.

Juste pour aujourd’hui, je partagerais honnêtement  en réunion comme aux premiers jours sans chercher à être mondain.


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#2 09 09 2008 18:42:29

Cro-magnon
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

J'avoue que j'aime assez. Je ne sais pas vraiment pour quelle raison précise tu dis ça, mais j'aime assez. Surtout "ma personnalité est d'avant la drogue". Genre de truc qui fait réfléchir.

Hors ligne

#3 09 09 2008 21:26:49

janine
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

cool partage, merci, naturalmistic. bisous ou nord...

Hors ligne

#4 09 09 2008 23:41:57

killbille
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

J'ai partagé très récemment sur la façon dont je m'étais fait souffrir en rétablissement avec le programme NA. C'est à dire comment, auparavant, j'attachais une importance excessive au regard des autres dépendants en rétablissement, à leur approbation ou à leur désapprobation, et à quel point cela pouvait m'affecter...
Le sentiment d'être acceptée et aimée, quand je l' obtenais, me permettait de me sentir appartenir à quelque chose, une espèce de deuxième famille en quelques sortes et du coup de m'accepter davantage; à mon avis ce n'était qu'une compresse sur une jambe de bois !
Depuis peu j'ai gagné en autonomie, je me sens bien plus libre d'être moi même et que cela plaise ou non.
Du coup je me sens souvent Narcotiquement incorrecte mais je ne déroge pas à mes valeurs, je dis ce que je pense et je l'assume.
Le constat est lourd, plusieurs années ont été nécessaires pour en arriver là: me libérer du regard et de la pensée des autres.

Dernière modification par killbille (09 09 2008 23:44:47)


Love is action...

Hors ligne

#5 10 09 2008 07:39:12

sigal
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

c'est joli l'expression compresse sur une jambe de bois !

Hors ligne

#6 10 09 2008 09:29:18

naturalmistic
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Oui NA c’est comme une bulle et des fois d’appartenir aussi rapidement à un groupe avec une telle identité en si peu de temps est limite supportable, c’est un grand écart permanent.
De plus toutes les révélations que nous apporte le travail des étapes, tout ce que l’on decouvre et que nous acceptons de regarder "honnetement" c’est un tsunami  et un tremblement de terre tout les mois.
Le déni sa fait un de ces boucans quand sa tombe !

J’espere sincèrement que je ne perdrais pas en cour de rétablissement ce petit coté mauvais garçon et que je partagerais toujours honnetement ( comme un nouveau), c’est tout ce que je veux, garder de ma personnalité d’avant la drogue et au diable si je ne cite pas de jolie phrase et de belles anecdotes ces phrases toutes faite qui circulent dans nos réunions.
Aujourd’hui je me demande quelle place je veux dans cette bulle, vais-je  comme je sais si bien le faire me barricader derriere des faux semblant( à la française) ou vais-je m’exposer tel que je suis(à l’anglo-saxon).

Aussi j’espere ne jamais hésiter à faire un hugs à un mec qui pu(ou une femme), ne pas faire la moue l’ors d’un partage bizarre, ne pas avoir peur face à quelqu’un qui a plus peur que moi, serrer chaleureusement la main d’un clodo….

free hugs

Dernière modification par naturalmistic (10 09 2008 09:30:06)


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#7 26 09 2008 00:14:20

naturalmistic
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

sigal a écrit :

c'est joli l'expression compresse sur une jambe de bois !

Ouai elle resume bien la dépendance cette expression.

Bien souvent il est plus facile de savoir ce que l’on ne veut pas à ce que l’on veut ;
Aujourd’hui, je ne veux plus moduler mon comportement, mes discours, mes attitudes en fonctions des personnalités et des opinions.
Il est certain que cette déficience est put m’apparaître comme une qualité et quel contribuât à me faire accepter dans différents périples par le passé,
mais aujourd’hui, l’homme caméléon  "c’est mort ! ".
Voilà je n’ai plus besoin d’être cette personne qui s’adapte aux meilleurs pour être accepté, aimé, pour je ne sais quel intérêt au prix de ma personnalité.
Je ne veux plus être d’accord  quand il faut l’être et pas d’accord quand c’est bien vu.
Clean cela n’a plus aucun sens.
C’est comme ci j’étais recouvert d’une couche de sédiment que le travail des étapes balayait. 
J’ai des opinions, une personnalité, une identité et je suis près à l’assumer même mal-adroitement, c'est mieux que rien!

Hugs

Dernière modification par naturalmistic (26 09 2008 00:23:17)


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#8 26 09 2008 00:58:15

Cro-magnon
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Vous allez trouver que je me livre à de la dyptérosodomie (enculage de mouches), mais je me demande si la VRAIE expression, ce n'est pas "cautère sur une jambe de bois"... Vous me direz : ça n'a strictement aucune importance, et vous aurez raison.

Hors ligne

#9 26 09 2008 08:45:09

sandrapuppy
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

big_smile mdr , merci, ca me met le smile toujours smile (bonjour a tous !)

Hors ligne

#10 26 09 2008 09:08:28

Laurent de Nîmes
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Cro-magnon a écrit :

Vous allez trouver que je me livre à de la dyptérosodomie (enculage de mouches)

lol


"Les champs refleurirent et tout recommença." O.P.

Hors ligne

#11 26 09 2008 09:48:44

Nico
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

naturalmistic a écrit :

Aujourd’hui, je ne veux plus moduler mon comportement, mes discours, mes attitudes en fonctions des personnalités et des opinions.

Excellente décision que je ferai bien d'appliquer à moi-même. Même face à certains vrais amis, je ne suis pas moi-même. Cette recherche d'approbation et d'acceptation provient de la profonde mesestime que j'ai pour moi-même. Ne voulant pas entrer dans le conflit ou la polémique, souvent je me tais ou acquiesce à des idées qui ne sont pas les miennes...
J'ai aussi la fâcheuse tendance à m'excuser tout le temps alors que je ne devrais pas !
Je m'énerve...
J'ai deux AMIES, avec lesquelles je suis AUTHENTIQUE ! Ca me paraît bizarrement plus facile avec les femmes. Non pas qu'elles m'épargnent : quand elles ont quelque chose à me dire, elle me le disent.
Dans la conso active, j'étais dans la violence, l'invective, la recherche du conflit. Je me prenais pour un dur et le produit me donnait l'illusion que je n'avais peur de rien. C'était bullshit and co. Du bidon total. La baston, les accidents de voiture, les comas, les insultes, c'était mon mode de fonctionner.
En ôtant les drogues dures de ma vie, que suis-je devenu ? Un petit garçon gentil gentil sans aucune personnalité. J'ai du boulot pour me rétablir.
Merci de votre aide.
HUGS AND LOVE


Yes, WE can !

Hors ligne

#12 26 09 2008 10:14:12

StAubin
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Nico a écrit :
naturalmistic a écrit :

Aujourd’hui, je ne veux plus moduler mon comportement, mes discours, mes attitudes en fonctions des personnalités et des opinions.

.

Pour moi il n'est pas question de moduler ma personnalité en fonction du regard, de l'approbation des autres ou du Narcotiquement correct.
Moi aussi j'ai toujours vécu ds le regard des autres et je vois à quel point ça m'a éloigné de moi et empêché de réellement exister.
Je pense qu'au contraire on a à apporter à NA le meilleur de nous mêmes, nos qualités respectives et tout ce qu'on découvre sur nous mêmes en rétablissement.
Et pas hésiter quand il le faut à donner un coup de pied ds la fourmilière, tant qu'on reste ds le Respect et les Trads.
NA (et AA aussi) est le lieu, la fraternité où je trouve la plus grande richesse humaine, ce qui m'épate et m'émeut tout le temps, et les personnalités les plus intéressantes.
Alors n'hésitons pas à être nous mêmes, après toutes ces années d'esclavage ds la conso.


"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va."
Christophe Colomb

Hors ligne

#13 26 09 2008 10:36:47

Nico
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Je comprends bien mais j'exprime mon incapacité à m'exprimer librement et mon désir d'approbation...


Yes, WE can !

Hors ligne

#14 26 09 2008 11:00:38

Dédé Pondant
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Ce qu'il y a de bien avec ce bidule, c'est qu'au début on partage le kiff que c'est d'aller au café avec les mecs des réus, puis l'ivresse (relative) des premiers mois clean, parfois, les peurs des premières responsabilités, le vide des premières pertes, puis la joie des premières relations, des premiers succès...
Les difficultés des étapes, les joies des libérations, toujours aller de l'avant... quelle tannée.
Alors ce truc si singulier, que je reconnais chez moi, quand je n'arrive pas à avancer, quand je refuse de faire un effort de plus, quand la peur de changer me gagne.
Heureusement il y a L'AUTRE, ma cible favorite.
Tout d'un coup les réus où je me trouvais si bien perdent de leur intérêt, les partages me gonflent, me fondre dans un espèce de moule, pas question, moi ai toujours vécu en marge...
Et puis je me remet a bosser mes étapes, j'arrive a discerner là où je dois faire des efforts avec l'aide de mon parrain et de mes amis, j'ai plus de clairvoyance sur la vie et sur mes attitudes. Alors là tout d'un coup... je râle moins.
Mais NA ne demande qu'un truc: le désir d'être abstinent et obligatoirement ça engendre le travail des étapes, sinon tu pètes un plomb.... Mais jamais ça ne te demande rien d'autre... Par contre plus j'avance dans le rétablissement plus je suis obligé de changer les attitudes qui me font souffrir...et ça m'arrache la gueule de "lâcher" ces comportements, ces attitudes, j'ai peur de ne plus exister, de ne plus être "moi-même"...mais au bout du compte, le truc génial, c'est que je deviens celui que je suis vraiment. Et seul mon jugement compte à mes yeux et je  fini par me taper de ce qu'en pense les autres.
J'étais punk en 1977... tu crois que c'est facile d'avouer que j'aime Michel Delpech ??!!!!!
C'est CA le rétab ! Découvrir et accepter qui on est vraiment. Sinon, ça ne sert à rien de souffrir.

Dernière modification par Dédé Pondant (26 09 2008 11:01:05)

Hors ligne

#15 26 09 2008 13:23:41

Nico
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Dédé Pondant a écrit :

J'étais punk en 1977... tu crois que c'est facile d'avouer que j'aime Michel Delpech ??!!!!!

Moi pareil et maintenant j'aime me promener dans la nature !
Ce truc qui me semblait bizarre avec des arbres, des oiseaux, des cours d'eau. Pire, j'en suis venu à ramasser les canettes de 8°6 vides et à les mettre à la poubelle...
Une fois, j'ai même cueilli des champignons avec Cro et j'ai trouvé un cèpe. Heureux comme un gosse !


Yes, WE can !

Hors ligne

#16 26 09 2008 14:46:11

Cro-magnon
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Si je me souviens bien, tu es le SEUL à avoir trouvé un cèpe ce jour-là ! (ou tout au moins, aussi beau...) Le champion de la forêt ! Je te jalousais, mon salaud...

Hors ligne

#17 26 09 2008 22:04:02

naturalmistic
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Dédé Pondant a écrit :

Ce qu'il y a de bien avec ce bidule, c'est qu'au début on partage le kiff que c'est d'aller au café avec les mecs des réus, puis l'ivresse (relative) des premiers mois clean, parfois, les peurs des premières responsabilités, le vide des premières pertes, puis la joie des premières relations, des premiers succès...
Les difficultés des étapes, les joies des libérations, toujours aller de l'avant... quelle tannée.
Alors ce truc si singulier, que je reconnais chez moi, quand je n'arrive pas à avancer, quand je refuse de faire un effort de plus, quand la peur de changer me gagne.
Heureusement il y a L'AUTRE, ma cible favorite.
Tout d'un coup les réus où je me trouvais si bien perdent de leur intérêt, les partages me gonflent, me fondre dans un espèce de moule, pas question, moi ai toujours vécu en marge...
Et puis je me remet a bosser mes étapes, j'arrive a discerner là où je dois faire des efforts avec l'aide de mon parrain et de mes amis, j'ai plus de clairvoyance sur la vie et sur mes attitudes. Alors là tout d'un coup... je râle moins.
Mais NA ne demande qu'un truc: le désir d'être abstinent et obligatoirement ça engendre le travail des étapes, sinon tu pètes un plomb.... Mais jamais ça ne te demande rien d'autre... Par contre plus j'avance dans le rétablissement plus je suis obligé de changer les attitudes qui me font souffrir...et ça m'arrache la gueule de "lâcher" ces comportements, ces attitudes, j'ai peur de ne plus exister, de ne plus être "moi-même"...mais au bout du compte, le truc génial, c'est que je deviens celui que je suis vraiment. Et seul mon jugement compte à mes yeux et je  fini par me taper de ce qu'en pense les autres.
J'étais punk en 1977... tu crois que c'est facile d'avouer que j'aime Michel Delpech ??!!!!!
C'est CA le rétab ! Découvrir et accepter qui on est vraiment. Sinon, ça ne sert à rien de souffrir.

Il Y a plein de choses interessantes dans ce que tu écris là (sauf Delpech) LoL
Ouai sa m'arrache la gueule de changer , ça me fait même très mal parfois, d'autant plus mal que sa alterne entre des pures semaines de bonheurs ou tout ce que l'on entreprend  fonctionnent; sa fait mal de grandir.
Le grand écart que nous faisons entre ce que nous étions et ce que nous devenons est digne des supplices moyenageux.
Des membres on des vies qui on vraiment de l'attrait et je découvre maintenant et un peu naïvement qu'ils sont aussi construits de ces alternances, bon moment, mauvais moment.......en fait il n'y a ni bon, ni mauvais, il n'y a que des moments.


Mille fois est jamais suffisant

Hors ligne

#18 26 09 2008 22:22:34

Dédé Pondant
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

Ben...la vie c'est un peu comme ça... et c'est ce qu'on a essayé d'éviter en se cartonnant la gueule...des hauts et des bas... des semaines de bonheur et des jours sombres.
Mais la bonne nouvelle c'est que les  jours sombres ne durent pas !
tu sais quand t'es môme et que t'as mal aux jambes parce que tu grandis...c'est pareil ! LOL
Quand à Michel Delpech, y'a que moi qui ai le droit d'en parler, vu ?
De toutes façons toutes les souffrances que l'on traverse dans le rétablissement, quand ensuite un filleul te raconte les mêmes alors que toi t'avais oublié, là tu commence vraiment à te marrer et ton expérience commence a servir aux autres. Mais il faut un peu de temps pour avoir du recul pour rire de soi...ça vient aussi avec le temps et les étapes !
Bon, tout ça c'est bien beau, mais je vais mater Michel Delpech au Grand Rex 2007 !
Je mets mes boots, mon pantalon Tergal, ma chemise à jabot, un canada dry, et à moi la belle vie !

Hors ligne

#19 27 09 2008 00:13:26

StAubin
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

naturalmistic a écrit :

[.Le grand écart que nous faisons entre ce que nous étions et ce que nous devenons est digne des supplices moyenageux.
.

C'est bien ça que je vis en ce moment. Mais moi je ne suis qu'au début du rétab et j'ai du mal à accepter les jours "sans". je fais tout ce que je peux pour qu'il y aie tjrs quelque chose chaque jour.
C'est bien le grand écart en effet.
Ce que j'"étais" est tjrs là et n'accepte pas ce que je deviens.
Mais le plus important c'est ça: devenir.


"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va."
Christophe Colomb

Hors ligne

#20 27 09 2008 02:26:47

uranus
Membre

Re : Merci bravo et compagnie.

ça fait drôlement du bien de vous lire après plusieurs jours d'absence, c'est puissant tous ces échanges, ça me cause , j'accepte enfin d'être mal quand je suis mal parce-que ça fait remonter des émotions dont le sens m'apparait un peu plus au fil des jours, je sors enfin de ma coquille, et j'accepte de me montrer vulnérable, j'essaie plus d'être tout le temps forte, ou d'apparaitre telle quelle , et j'essaie plus de me cacher, j'ai plus honte de ma vulnérabilité, de ma sensibilité,
et vous y êtes pour qq chose !
merci du fond du coeur, ça me touche vraiment
Bises
A+
Isa


Il dit non avec la tête - mais il dit oui avec le coeur - Il dit oui à ce qu'il aime

Hors ligne

Pied de page des forums